Plan de vol

Vol de nuit en classe économique entre Toulouse (TLS) et Amsterdam (AMS), opéré par KLM Cityhopper en Embraer E-190.

Avant-propos

Je vous retrouve pour une nouvelle série de vols à destination de la péninsule ibérique ! Dans un premier temps, je me rends à Lisbonne (via Amsterdam), puis Madrid (via Paris) avant de rentrer à Toulouse.

Aéroport de Toulouse

Après une courte nuit dans un hôtel proche de l’aéroport, je me rends à pied à l’aéroport de Toulouse. En effet, mon vol vers Amsterdam part très tôt puisque nous partirons à 6h20.

Aéroport Toulouse-Blagnac de nuit
Arrivée à l’aéroport Toulouse-Blagnac de nuit

Enregistrement

Il est 4h45 et il y a déjà énormément de monde à l’enregistrement. Heureusement pour moi, il n’y a personne au comptoir d’enregistrement SkyPriority et le passage y est express.

Enregistrement
Enregistrement

Zone d’embarquement

Pour déposer mon bagage et récupérer ma carte d’embarquement cela m’aura pris 5 minutes. Ensuite, je peux déjà me diriger vers la zone d’embarquement.

Accès à la zone d'embarquement
Accès à la zone d’embarquement

I y a un passage prioritaire offert par mon statut Gold. Il y avait nettement moins de monde qu’à l’enregistrement mais j’ai quand même évité une petite dizaine de minutes d’attente.

Fast Track
Fast Track

A cette heure matinale, le duty free est encore fermé alors un contournement par un passage de service est mis en place.

Contournement du duty free
Contournement du duty free

Salon la Croix-du-Sud

La plupart des commerces au hall C sont encore fermés mais le salon, lui, ouvre à 5h soit dans 2 minutes.

Hall C encore désert
Hall C encore désert

Après avoir attendu l’ouverture, je me dirige vers l’étage du salon où est proposée l’offre de petit-déjeuner. En plus de l’offre disponible toute la journée (snacks, boissons froides et chaudes), des viennoiseries et des jus sont proposés le matin. L’ensemble est plutôt qualitatif.

Pour ma part, voici ma sélection pour le petit-déjeuner.

Petit-déjeuner au salon
Petit-déjeuner au salon

Embarquement

L’embarquement est annoncé vers 5h50 en porte 52.

J’ai un peu trop profité du salon alors au moment où j’arrive en porte, l’embarquement prioritaire est terminé. Tant pis, j’embarquerai à la fin.

Embarquement en porte 52
Embarquement en porte 52

L’embarquement se poursuit à travers la passerelle, tant mieux cela évite de passer par l’extérieur.

Embarquement par la passerelle
Embarquement par la passerelle

Découverte de la cabine

A bord, je découvre la cabine de l’Embraer E-190 de KLM Cityhopper qui est plutôt confortable malgré un espace pour les jambes un peu juste et un hublot pas très bien aligné au 8A.

Vol Toulouse – Amsterdam avec KLM

Départ de Toulouse

Nous sommes repoussés pile à l’heure à 6h20, puis nous entamons notre roulage. Les démonstrations de sécurité sont effectuées en anglais et en néerlandais. Enfin la cabine est plongée dans le noir en vue du décollage.

Il fait encore nuit quand nous décollons à 6h29. Seule la pleine lune et l’éclairage public nous éclairent.

Décollage de nuit de Toulouse
Décollage de nuit

Service à bord

A bord, un service est proposé avec un sandwich végétarien que je ne trouve pas du tout adapté pour un vol si tôt le matin. Je ferais l’impasse sur ce sandwich que je conserverais pour le prochain vol. Pour la boisson, j’opte pour de l’eau pétillante.

Suite et fin du vol

Le vol se poursuit et après une courte sieste, nous survolons déjà les pays-bas et nous pouvons voir le port de Rotterdam.

Port de Rotterdam
Port de Rotterdam

Plus loin les nuages et le lever du soleil nous offre un agréable spectacle.

Nuages
Nuages

Arrivée à Amsterdam

L’approche et l’arrivée à Amsterdam sont marquées par la lumière du crépuscule, ça change de la pluie !

Après nous être garés au large, le débarquement s’effectue par bus.

Embraer E-190 de KLM Cityhopper
Embraer E-190 de KLM Cityhopper

J’espère vous retrouver prochainement pour le vol vers Lisbonne. En attendant, n’hésitez pas à partager ce récit de vol et laisser un commentaire.

Avis sur le vol

KLM Cityhopper Toulouse (TLS) Amsterdam (AMS)
Confort : 9 Accès : 8 Accès :
Restauration : 6 Enregistrement : 8 Livraison :
Équipage : 8 Efficacité : 9 Efficacité : 7
Services : 5 Services : 7 Services : 9
Moyenne : 7,00 Moyenne : 8,00 Moyenne : 8,00

Conclusion

Un vol de préacheminement matinal dans l’ensemble assez satisfaisant avec KLM Cityhopper.

Les plus :

  • Parcours prioritaire très avantageux à l’aéroport
  • Accès au salon qui permet de prendre tranquillement son petit-déjeuner
  • Confort supérieur de l’Embraer E-190

Les moins :

  • Pas de divertissements à bord (ni magazine, ni presse, ni Wi-Fi)
  • Restauration à bord peu adaptée à un petit-déjeuner (sandwich)

À propos de l'auteur

toulouseflyer

Blogueur

Passionné d'aviation et de voyages, j'aime partager mes aventures sur ce blog !

Voir tous les articles