Plan de vol

Vol de nuit en classe affaires entre Dubaï (DXB) et Paris (CDG), opéré par Air France en Boeing 777-300.

Aéroport de Dubaï

En route pour l’aéroport

Après quelques nuits passées à Deira, dans le centre historique de Dubaï, je quitte mon hôtel qui à l’avantage d’avoir un accès direct au centre commercial accolé qui dispose d’une station de métro.

Hôtel Pullman City Centre à Dubaï
Hôtel Pullman City Centre

Pour rejoindre l’aéroport, j’opte pour le métro. En effet, depuis Deira il n’y a que 3 arrêts pour rejoindre l’aéroport soit seulement 6 minutes de trajet.

Le métro me dépose directement au terminal 1 d’où partira mon vol pour Paris avec Air France.

Accès au terminal 1 à Dubaï
Accès au terminal 1

Enregistrement

Puis, je rejoins la zone où enregistrent Air France et KLM. Il y a une file prioritaire, ce qui me permet de déposer ma valise en moins de 10 minutes.

Enregistrement
Enregistrement

Accès à la zone d’embarquement

Une fois ma carte d’embarquement récupérée, je me dirige vers la zone d’embarquement. Pour le passage de la frontière, je privilégie les bornes automatiques qui permettent un passage plus rapide.

Accès à la zone d'embarquement
Accès à la zone d’embarquement

Puis, j’emprunte la navette pour rejoindre les portes D où nous embarquerons dans quelques heures.

Salon SkyTeam à Dubaï

Le salon qui accueille les passagers d’Air France à Dubaï est le salon SkyTeam qui réouvert récemment après une longue fermeture due à la crise sanitaire.

Salon SkyTeam à DubaÏ
Salon SkyTeam à DubaÏ

Les passagers des compagnies membres de l’alliance y sont le bienvenu.

Compagnies membres de SkyTeam
Compagnies membres de SkyTeam

Douche au salon

Le salon dispose de plusieurs douches qui sont accessibles sur demande et sans supplément, comme la journée a été longue la douche est d’autant plus agréable.

Dîner au salon

Après la douche, je retourne au salon qui est dans un style assez épuré, et plus particulièrement dans la zone où il y a les tables pour dîner.

Salon SkyTeam à Dubaï
Salon SkyTeam à Dubaï

En guise d’entrées, je prends des canapés et de la soupe de maïs. Je ne vais pas vous cacher, ce n’était pas exceptionnel, ça correspond à la qualité que l’on peut attendre pour un salon à Dubaï. Pour accompagner cela, j’opte pour un verre de vin blanc, là encore il ne faut pas s’attendre à trouver du vin français mais c’est tout à fait correct.

Puis, pour les plats il y a plusieurs options chaudes, comme ces pâtes à l’arabiata, qui ne sont pas pimentées allez savoir pourquoi, et du riz à la malaisienne si je ne me trompe pas.

Pâtes à l'arabiata
Pâtes à l’arabiata

Au niveau des desserts, on retrouve surtout des pâtisseries, elles sont plutôt bonnes mais là encore ça ne brille pas de qualité.

Desserts
Desserts

Finalement, il est temps de quitter le salon et de rejoindre la porte D3 pour embarquer.

Sortie du salon
Sortie du salon

Le vol Dubaï – Paris CDG avec Air France

Embarquement

L’embarquement prioritaire commence vers 0h55, avec une dizaine de minutes de retard sur l’horaire prévu.

Une fois à bord, je prends place tout à l’avant de la cabine au 03A. Le siège est confortable et bien équipé avec un écran plutôt grand, un casque anti-bruit, une trousse de confort, un kit sanitaire comme à l’aller, une serviette rafraichissante et le menu du vol. L’avantage de ce siège est sa position juste derrière La Première, il n’y a donc ni cuisine ni toilettes à proximité.

La trousse de toilettes est le nouveau modèle fabriqué avec des matériaux recyclés. A l’intérieur, je trouve une brosse à dent, des crèmes, un masque pour la nuit, des chaussettes, des bouchons d’oreille et un stylo.

La notice de sécurité est également présente, nous sommes bien à bord d’un Boeing 777-300.

Notice de sécurité
Notice de sécurité

Départ de Dubaï

Finalement, nous quittons le stationnement à 01h38 avec quelques minutes de retard sur l’horaire prévu mais il ne fait aucun doute que ce petit retard sera rattrapé en vol.

Roulage à l'aéroport de Dubaï
Roulage

Après un roulage assez court, nous nous alignons sur la piste 30 gauche.

Décollage piste 30 gauche à l'aéroport de Dubaï
Décollage piste 30 gauche

Puis nous prenons notre envol à 1h46, je profite de la caméra installée sur cette appareil pour observer le décollage directement sur la télécommande, tandis que je termine le nouvel OSS 117 commencé à l’aller.

Décollage de l'aéroport de Dubaï
Décollage

Quelques instants après le décollage, la vue sur Dubaï est juste magnifique.

Vue sur Dubaï après le décollage
Vue sur Dubaï

Collation à bord

Environ 30 minutes après notre départ de Dubaï, une collation est proposée aux passagers qui le souhaitent. La collation est composée d’une petit salade, 3 toasts salés et d’un dessert. Pour accompagner cela, j’opte pour un verre de Chablis.

Les 3 toasts sont plutôt intéressants en terme d’accord et de goûts mais le pain n’est pas terrible, ça ressemble à que l’on peut trouver aux Emirats.

Collation servie à bord
Collation

Le dessert est une pâtisserie glacée à la framboise que j’ai choisi d’accompagner avec une liqueur de poire.

Collation sucrée servie à bord
Collation sucrée

Après cette collation, je reste éveillé quelques instants et commence à regarder le film Le Dîner de Cons disponible sur l’IFE.

Nuit dans l’avion

Finalement, je me résout à dormir quelques heures dans l’avion alors je passe aux sanitaires pour me brosser les dents et changer de vêtements pour la nuit.

Puis, je transforme le siège en lit afin de dormir. Le siège est assez confortable même pour moi qui suit particulièrement grand et je n’ai pas eu de mal à trouver le sommeil.

Petit-déjeuner

Après une nuit assez courte, nous sommes réveillés au-dessus de la Hongrie pour le petit-déjeuner. Plusieurs choix sont proposés, j’opte pour le petit-déjeuner salé avec l’omelette.

Petit-déjeuner servi au-dessus de la Hongrie
Petit-déjeuner servi au-dessus de la Hongrie

Le plat est assez complet, l’omelette est accompagnée de légumes, un palet de pommes de terre et une saucisse. Le tout fonctionne bien ensemble, et c’est plutôt réconfortant après une nuit assez courte.

Petit-déjeuner salé
Petit-déjeuner salé

Le petit-déjeuner est également l’occasion de prendre un café qui n’est pas un café filtre puisque l’avion est équipé d’une machine à café et d’un verre de jus d’orange frais tandis que je profite des derniers instants du vol pour terminer le film commencé la veille.

Café et jus d'orange
Café & jus d’orange

Fin du vol

Comme il reste encore quelques minutes de vol, je me détends en écoutant le dernier album d’Imagine Dragons sur l’IFE.

Puis, quelques minutes avant l’atterrissage, ma veste qui avait été récupérée lors de l’embarquement est rapportée.

Approche de Paris-Roissy CDG
Approche

Arrivée à Paris-Roissy CDG

Finalement, nous atterrissons à 06h04 après un peu plus de 6 heures de vol depuis Dubaï.

Roulage à Paris-Roissy CDG
Roulage à Paris-Roissy CDG

L’aéroport de Paris Roissy-CDG est très calme en cette heure matinale, il ne nous faut que 6 minutes pour rejoindre la porte de débarquement.

Merci pour votre lecture, j’espère vous retrouver prochainement pour les prochains vols.

Avis sur le vol

Air France Dubai (DXB) Paris (CDG)
Confort : 10 Accès : 8 Accès :
Restauration : 10 Enregistrement : 7 Livraison :
Équipage : 8 Efficacité : 8 Efficacité : 7
Services : 8 Services : 10 Services : 8
Moyenne : 9,00 Moyenne : 8,25 Moyenne : 7,50

Conclusion

Les plus :

  • Siège-lit agréable sur un vol court
  • Equipage attentionné
  • Collation parfaite avant la nuit dans l’avion
  • Petit-déjeuner qui correspond parfaitement à mes attentes avec un plat chaud, un café et du jus d’orange frais

Les moins :

  • Restauration au salon qui n’est pas d’une qualité exceptionnelle

À propos de l'auteur

toulouseflyer

Blogueur

Passionné d'aviation et de voyages, j'aime partager mes aventures sur ce blog !

Voir tous les articles