Plan de vol

Vol de jour en classe économique entre Toulouse (TLS) et Paris (CDG), opéré par Air France en Airbus A318.

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une série de vols qui vont nous emmener à bord d’un long-courrier à destination de Dubaï aux Emirats Arabes Unis.

Aéroport de Toulouse-Blagnac

Test PCR la veille à l’aéroport

Les Emirats Arabes Unis exigeants un test PCR de moins de 48 heures, je me rends à l’aéroport de Toulouse où le centre de dépistage a rouvert récemment. Il y avait bien des options en ville mais ici l’obtention des résultats est garantie sous 24h et les documents sont fournis en français et en anglais.

En route pour l’aéroport de Toulouse

Le jour J, je décide de me rendre à l’aéroport assez tôt car je suis pas mal stressé par ce voyage et je n’arrête pas de tourner en rond. Au moins, à l’aéroport je pourrais m’installer au salon et travailler tout en ayant l’assurance d’avoir mon vol.

A l’époque, j’habitais près de la Faculté de Pharmacie, c’est de là que je prends le métro pour faire quelques arrêts pour rejoindre le Palais de Justice.

Métro à Toulouse
Métro à Toulouse

Une fois arrivé au Palais de Justice, il me suffit de traverser pour rejoindre l’arrêt de tramway, qui justement est déjà là en train d’attendre le prochain départ puisqu’il s’agit d’un des terminus, l’autre étant l’aéroport.

L’avantage du tramway sur le bus c’est qu’un titre de transport pour la ville de Toulouse fonctionne jusqu’à l’aéroport sans supplément, et ça marche aussi pour les abonnements !

Après 40 minutes de trajet en tramway, j’arrive à l’aéroport de Toulouse.

Aéroport Toulouse-Blagnac
Aéroport Toulouse-Blagnac

Enregistrement

Une fois à l’intérieur, je me dirige vers le hall D où sont les comptoirs d’enregistrement d’Air France. Il n’y a pas grand monde, cela n’est pas tellement étonnant puisque je voyage un mardi au début du mois de février, c’est une période plutôt creuse.

Je suis pris en charge aux comptoirs SkyPriority où je dépose ma valise et récupère ma carte d’embarquement. Etrangement, je ne pouvais pas avoir la carte d’embarquement pour le ToulouseParis alors que j’avais déjà celle du Paris – Dubaï et on ne m’a pas proposé d’envoyer mes documents à l’avance.

Zone d'enregistrement d'Air France à Toulouse
Enregistrement

Après quoi, je me dirige vers la zone d’embarquement où l’accès au coupe file m’est offert grâce à mon statut chez Flying Blue. Cela étant, il n’y a pas grand monde donc ça n’a pas été très utile cette fois.

Salon La Croix du Sud

Après un arrêt au Duty Free pour effectuer quelques achats, je vais au salon La Croix du Sud. Il s’agit de l’unique salon à Toulouse.

Salon La Croix du Sud à Toulouse
Salon La Croix du Sud

Je m’installe à l’étage du salon, le rez-de-chaussée étant toujours fermé.

Espace à l'étage du salon
Espace à l’étage du salon

L’offre du soir est équivalente à celle du midi, il y a des sandwichs en complément de l’offre de snacks et de boissons.

Le salon fermant à 20h, je quitte donc ce dernier avec 20 minutes d’avance sur l’heure d’embarquement prévue.

Embarquement

Attendant près de la porte 22, je remarque que l’embarquement est lancé avec plus de 10 minutes d’avance, je me présente donc à la porte pour l’embarquement prioritaire.

Vol Toulouse – Paris avec Air France

Découverte de la cabine

Une fois à bord, je retrouve la cabine classique pour les vols domestiques avec les sièges Recaro.

Cabine
Cabine

Ayant une correspondance assez courte à Paris, j’avais privilégié une place à l’avant pour arriver le plus tôt possible.

Rideau de séparation
Rideau

L’espace pour les jambes est tout à fait correct et la tablette est juste assez grande pour mon PC portable, pratique pour finir du travail avant de partir en vacances?

L’embarquement n’a pas duré bien longtemps, en effet le remplissage est assez faible ce mardi soir, je dirais de l’ordre de 20%.

Départ

Notre CDB pour ce vol, Marie, prend la parole et nous annonce un départ en avance en raison d’un temps de vol d’1h20, assez long pour rejoindre la capitale.

Puis, la passerelle est retirée à 20h34 et nous sommes repoussés dans la foulée.

Retrait de la passerelle
Retrait de la passerelle

Pendant le roulage, nous croisons un Airbus A400M et un Boeing 757 de DHL.

Enfin, nous décollons de Toulouse à 20h41.

Décollage
Décollage

Service à bord

Pendant le vol, aucun service ne sera proposé car c’est encore interdit à l’époque.

Tablette d'avion
Tablette qui restera vide ce soir

Fin du vol

Il ne se passe pas grand chose à bord en l’absence de service. Le début de descente est annoncé à 21h15.

Approche de Paris Roissy-CDG
Approche de Paris Roissy-CDG

Arrivée à Paris Roissy-CDG

Finalement, nous atterrissons à Paris-Roissy CDG à 22h02.

Siège d'Air France à Roissy
Siège d’Air France

Après 9 minutes de roulage, nous arrivons à notre point de stationnement au terminal 2F.

Airbus A321 d'Air France à Paris Roissy-CDG
Airbus A321 d’Air France

Avis sur le vol

Air France Toulouse (TLS) Paris (CDG)
Confort : 8 Accès : 9 Accès :
Restauration : Enregistrement : 9 Livraison :
Équipage : 8 Efficacité : 10 Efficacité : 7
Services : 7 Services : 8 Services : 6
Moyenne : 7,67 Moyenne : 9,00 Moyenne : 6,50

Conclusion

Un vol de préacheminement confortable grâce à un remplissage faible.

Les plus :

  • Siège à l’avant de la cabine & remplissage faible
  • Bagage en soute gratuit grâce au statut
  • Parcours prioritaire à l’aéroport

Les moins :

  • Temps de vol assez long pour rejoindre Paris

À propos de l'auteur

toulouseflyer

Blogueur

Passionné d'aviation et de voyages, j'aime partager mes aventures sur ce blog !

Voir tous les articles